Bocage Bressuirais
 
 
Pour fêter le déconfinement et un horizon qui s’éclaircit, voici une dernière « programmation en ligne » (toujours réalisée grâce à des ressources glanées sur le net) en attendant de vous retrouver en septembre pour cette fois-ci fêter nos retrouvailles avec des artistes bien vivants !

D’ici là, nous allons ajuster au mieux la préparation de la saison prochaine dans cette perspective heureuse de vous retrouver ! Nous mettons certains d’entre vous ponctuellement à contribution pour la finalisation de la gestion de certains reports et nous nous préparons à accueillir dans les prochaines semaines deux compagnies dont les résidences de création ont été reportées.

Malgré les quelques incertitudes qui demeurent notamment par rapport à notre capacité d’accueil dans les salles au vu des règles de distanciation physique actuelles mais qui sont susceptibles d’évoluer avec le temps, on vous donne
quelques informations importantes :
  • la billetterie reste fermée jusqu’au 1er septembre mais nous assurons un accueil téléphonique à partir du 16 juin jusqu’au 17 juillet, les mardi et vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h
  • la saison sera dévoilée sur le site de Scènes de Territoire le mardi 1er septembre
  • les présentations de saison auront lieu le 4 septembre au Théâtre de Bressuire (sur réservation), le 5 à Nueil-les-Aubiers, le 6 au Château de la Durbelière à Saint-Aubin-de-Baubigné, le 11 à Cerizay, le 12 à Argenton-les-Vallées et le 13 à Pescalis.

Vos remerciements et messages de soutien nous ont procuré un immense plaisir et pleinement encouragé pour garder le cap dans cette période si incertaine. Pour tout cela, c’est à nous à présent de vous dire MERCI !

L’équipe de Scènes de Territoire
 
 
 
Fil culture de l'Agglo
 
Lancement des inscriptions au Conservatoire de musique du Bocage Bressuirais à partir du 8 juin pour l’année scolaire 2020-21 avec portes ouvertes virtuelles en ligne à partir du 10 juin. Possibilité d’un accueil physique sur rendez-vous préalable à partir du 15 juin pour les nouveaux usagers. www.conservatoire.agglo2b.fr – 05 49 65 34 63

Réouverture progressive des Bibliothèques du Bocage Bressuirais sur rendez-vous.
Vous pouvez rendre les documents empruntés avant le 17 mars et en emprunter de nouveaux. Réservez vos livres et documents sur www.bibliotheques.agglo2b.fr ou par courriel à l’adresse de la bibliothèque choisie ou par téléphone.
 
 
 
Mise en bouche
 
 
 
Philippe Decouflé / Bourvil, Le P'tit Bal perdu
 
La chanson de Bourvil magnifiée par une mise en images pleine d'humour et de simplicité décalée de Philippe Decouflé. Un bonheur !
 
 
À écouter & à voir
 
 
 
Tg STAN, Les Estivants
 
Le collectif de théâtre flamand Tg Stan fondé en 1989 est l’un des plus des plus passionnants d’Europe d’abord car il réunit une troupe d’acteurs extraordinaires pariant uniquement sur le plaisir du jeu, la folie de l’acteur, le souci maniaque du langage jusqu’à faire du verbe un corps vivant. Dans leur mise en scène pas de décors pompeux, juste leurs présences fantastiques et leurs corps en mouvements au service d’un répertoire qui va des auteurs classiques aux modernes russes ou suédois du XXème siècle, jusqu'aux créations de dramaturges contemporains. Les Estivants ou Datchniki en russe, est une pièce que Maxime Gorki a écrite en 1905. Elle met en scène un groupe d'amis russes qui passent ensemble l'été dans une datcha. Les conversations tournent autour de l'éducation des enfants, de l'amour, du mariage, de la littérature, de la vie… On y boit du thé, on y bavarde et badine, on profite de l'eau et du soleil. Et pourtant, quelque chose est en train de se tramer…
 
 
 
Peter Brook, La Cerisaie
Avec Michel Piccoli, Niels Arestrup, Catherine Frot, Anne Consigny…
 
En 1980, Peter Brook monte La Cerisaie d’Anton Tchekhov au théâtre des Bouffes du Nord. L’année suivante, il réalise une captation pour la télévision de ces retrouvailles familiales dans la campagne russe du début du XXème siècle. Sur les planches, Niels Arestrup, Catherine Frot, Maurice Bénichou mais aussi Michel Piccoli, remarquable en Leonid, maître des lieux, font vivre et rire et danser ce monde qui disparaît. La force du jeu des acteurs, la minutie de Brook qui a traduit lui-même la pièce avant de l’adapter, répondent à la précision de Tchekhov… Un grand bonheur !
 
 
 
François Gremaud, La conférence de choses
 
La Conférence de choses parodie le grand genre de la conférence muséale. Au musée Picasso, Pierre Mifsud, sorte de Pécuchet contemporain, ne s’arrête plus de parler de rebond en rebond et nous invite à une déambulation encyclopédique hilarante jusqu’à ce qu’un minuteur l’arrête. Une folie théâtrale à savourer sans modération !
 
 
 
Kery James, à vif
 
Le poète et rappeur français Kery James signe et interprète, aux côtés du comédien Yannik Landrein, une joute théâtrale ludique et éclatante qui brise les idées reçues de deux Frances qui s’ignorent et s’opposent… Deux jeunes futurs avocats s’affrontent au célèbre concours d’éloquence du barreau sur un sujet éminemment politique : l’État est-il seul responsable de la situation des banlieues ? À visionner aussi avec vos ados !
 
 
 
Saburo Teshigawara, Mirror and Music
 
De par sa formation à la danse classique et aux arts plastiques, l’immense danseur et chorégraphe Tokyoïte Saburo Teshigawara a toujours abordé la scène d’une manière globale alliant à sa démarche chorégraphique des scénographies et des lumières d’une rare beauté plastique permettant d’ouvrir un espace au-delà du réel. Pour cette pièce, la danse dans une gestuelle au plus près des corps, va surgir de la pénombre dans un éclairage qui fait la part belle aux apparitions… et aux disparitions. Jouant de la virtuosité du mouvement comme de sa relative lenteur d'exécution, le Japonais distille un trouble diffus où les interprètes semblent traverser le miroir, portés par un environnement musical délicat.
 
 
 
Rocío Molina, Danzaora
 
Le flamenco est une langue… danseuse en espagnol se dit « bailarina ». Mais pour le flamenco c’est « bailaora » qui se dit, comme s’il s’agissait d’autre chose que de chant et de danse. Voilà l’usage. Dans le choix du titre de son spectacle, il y a bien une clé du mystère : Danzaora ; Rocío Molina transgresse en inventant un mot, trouble moderne, instable, à l’image sûrement de sa personnalité artistique. Elle est comme ça Rocío : elle connaît toutes les références traditionnelles et les transmute. Danzaora donc, est plus qu’un spectacle de danse…
 
 
 
Pina Baush, Palermo Palermo
 
Un mur de parpaings s’écroule. Des vagues de moellons roulent dans un nuage de poussière. Rien que pour cette scène puissante presque trop rapide à saisir tant elle explose au visage, la pièce Palermo Palermo, chorégraphiée en 1989 par Pina Bausch (1940-2009) après une résidence à Palerme, reste non seulement inoubliable mais inégalée. Pour sa force visuelle, son impact métaphorique, sa vision catastrophique d’un monde en morceaux. Sur ce terrain de jeu accidenté, que les 22 danseurs attaquent en talons aiguilles ou pieds nus, la myriade de saynètes toutes plus renversantes et étranges les unes que les autres, signature de la danse-théâtre de l’artiste allemande, s’auréole d’un ton tragique
 
 
 
Anne Paceo, Alegria
 
Anne Paceo, la très talentueuse batteuse niortaise a mis en ligne pendant cette période de confinement l’intégralité de ses concerts filmés. Nous vous proposons celui du festival Jazz sous les pommiers qu’elle a donné en 2019 avec Daniel Santiago à la guitare, Leo Montana au piano et Frederico Heliodoro à la basse.
 
 
Entracte Vidéodanse
 
 
 
 
Elle, Marianela Nuñez, est danseuse étoile au Royal Ballet de Londres et nous transporte sur la chanson sublime de Nina Simone, Feeling good.Nela
 
Lui, Lil Buck, danseur de rue devenu mondialement connu grâce à sa version de La mort du cygne alliant hip-hop et danse classique, danse devant des chefs d’œuvre de Matisse et Picasso.Lil Buck
 
 
 
Jacob Sutton, Ascension
 
En assistant aux répétitions à l’Opéra de Paris d’un nouveau ballet de Benjamin Millepied avec deux jeunes danseurs, Hannah O’Neill et Germain Louvet, le réalisateur Jacob Sutton a eu l’idée d’explorer cette chorégraphie des dessous de la scène de Bastille au somptueux Grand Foyer jusqu’au toit du Palais Garnier.
 
 
À partager ! en famille & avec les amis !
 
 
 
avec les plus petits et les un peu plus grands
Len Lye
 
Né à Christchurch (Nouvelle-Zélande) en 1901, Len Lye fut l'un des pionniers de la création de films en couleur dans les années 30, en inventant le direct film, réalisé sans caméra en peignant, grattant, imprimant directement les images sur la pellicule, et en utilisant la technique du Gasparcolor. Il est devenu une figure majeure du cinéma expérimental international, mais aussi un sculpteur cinétique de premier plan. Découvrez des extraits de quelques un de ses films :
 
 
 
Osvaldo Cavandoli, La Linea
 
C'est en 1969 qu'est né le personnage de La Linea, imaginé par le dessinateur italien Osvaldo Cavandoli qui donnera une série d'animation diffusée à partir de 1977 dans L'Île aux enfants. Chaque épisode commence de la même manière. On voit la main du dessinateur créer le personnage qui commence à marcher vers la gauche en suivant une ligne blanche. De nombreuses aventures, ou plutôt mésaventures, lui arrivent qui ont fait le bonheur de nombreux d’entre nous !
 
 
avec les adolescents
 
Le catalogue des danses urbaines n’a cessé de s’enrichir ces dernières années avec les réseaux Youtube, Facebook... Si le hip-hop est assez bien connu du grand public, le krump, le jumpstyle
et l’électo sont eux aussi de plus en plus pratiqués partout dans le monde. Focus sur ces danses énergiques, urbaines, stylisées ou brutes, qui ont comme point commun d’être internationales
et branchées sur un courant alternatif !
 
 
 
 
Découvrez le jumpstyle
 
Cette danse très intense et très physique qui s’inspire des rythmes de la musique techno, se découvre sur internet et se pratique au départ seul dans sa chambre. Les jumpers filment leurs enchainements et les postent sur le net pour partager leur passion mais aussi leurs progrès avec leur communauté avant de se déployer dans l’espace public. Une démonstration depuis un salon !
 
 
 
 
(LA)HORDE, To da bone
 
Le tout jeune collectif (LA)HORDE, aujourd’hui à la tête du Ballet de Marseille, s’est fait connaitre en amenant au plateau plusieurs danseurs autodidactes nés sur internet et emblématiques de ces danses issues du mouvement Hardstyle et des Hard-Dances comme le Tekstyle, le Shuffle, le Hakken et également le Jumpstyle. Découvrez la pièce To da bone, qui a donné une belle visibilité à ces danses sur des scènes de théâtre. 
 
 
 
Découvrez le Krump

Cette danse exutoire et libératrice est un concentré de puissance et d'émotion brutes. Elle est un symbole de lutte contre toutes les formes de violence et de transmission de valeurs positives.
Pour commencer on vous propose d’aller voir où elle est née dans un quartier populaire de Los Angeles avec un extrait du film
Broken Leg de Samir Ramdani. 
Alors, prêt à vous lancer ? Suivez un cours avec le danseur Cyborg.
 
 
Clap de fin provisoire
 
 
 
5ème Symphonie de Beethoven
 
Un petit film d’animation réalisé par DoodleChaos sur un tube de la musique classique qui illustre bien cette drôle de période que nous venons de traverser !
 
 
L'accueil-billetterie de Scènes de Territoire réouvrira ses portes le mardi 1er septembre.
Vous pouvez cependant nous contacter par téléphone les mardi et vendredi de 10h à 12h30 et de 14h à 18h et par mail sur scenesdeterritoire@agglo2b.fr
Au plaisir de vous retrouver prochainement.
 
 
© 2020 Scènes de Territoire - Agglomération du Bocage Bressuirais
 
 
 
 
 
 
Scènes de Territoire
Agglomération du Bocage Bressuirais
05 49 80 61 55
scenesdeterritoire@agglo2b.fr
Facebook